Transmettre mon entreprise

Vous envisagez de transmettre votre entreprise et vous vous demandez par où commencer ?

Raisonnons par comparaison, la réponse vous sera évidente ! Imaginons que vous souhaitiez vendre votre maison. Votre première démarche sera de la faire expertiser. Vous aurez ainsi une idée de son prix et des ajustements à faire pour faciliter la vente.

Vous vendez votre entreprise ?

Même réflexe : il est indispensable de réaliser un diagnostic ! Ici aussi, cette étape essentielle vous donnera une idée de sa valeur et vous saurez, comme pour une maison, quelles sont les améliorations à apporter pour vendre plus facilement et au meilleur prix.

En bonus : commencez ce travail préparatoire bien en amont de la cession ! Vous gagnerez ainsi du temps le moment venu et vous aurez immédiatement gagné en efficacité !

Les différentes analyses à réaliser

Un bon diagnostic, réalisé avec l’aide d’un professionnel, va vous fournir une vue à 360 degrés de votre entreprise. Vous aurez ainsi une vue complète de ses points forts (qualités déjà prêtes à être mises en avant lors de la présentation aux acquéreurs potentiels) et des éléments à optimiser pour, selon les cas, augmenter sa valeur, faciliter sa transmission ou encore préparer les arguments de vente.

·  Diagnostic stratégique : Pas de grands mystères : c’est le moment d’actualiser le business plan de l’entreprise. Quelles sont les activités de l’entreprise ? Comment se situe-t-elle dans son contexte économique ? Quels sont ses concurrents directs et indirects et a-t-elle les moyens de rester compétitive face aux nouveaux acteurs du marché ? En un seul mot : STRATÉGIE

·  Diagnostic économique et financier : Rentabilité, immobilisations, stocks, dettes : l’objectif de ce diagnostic financier est de démontrer la viabilité de l’entreprise et d’analyser sa capacité économique à assurer ses développements futurs et sa pérennité. Le gros avantage de ce diagnostic c’est qu’au plus tôt il est réalisé, au plus tôt vous pouvez améliorer votre entreprise et donc en tirer des bénéfices rapidement.

·  Diagnostic opérationnel : Comment fonctionne votre entreprise ? Qui est l’équipe en place et quelle est sa maturité ? Y a-t-il un turn-over important ou non ? Et surtout, votre entreprise est-elle systématisée ? C’est-à-dire : pouvez-vous vous absenter sans que cela soit le chaos au sein de votre entreprise ? Cette question est importante pour vous et pour votre futur acquéreur, car ce dernier devra être en mesure de poursuivre les activités de votre entreprise en votre absence.

·  Diagnostic légal : Certains éléments peuvent faire obstacle à votre cession, tant au niveau interne qu’externe. Le diagnostic juridique permet de s’assurer que rien ne viendra entraver vos négociations ou faire échouer votre transmission.

Vous l’aurez compris, le diagnostic complet a pour but d’identifier les points forts de votre entreprise et repérer les éléments qui pourraient poser problème par la suite afin de les améliorer.

Il est important de considérer cette analyse comme une chance de savoir à quoi s’attendre et quelles actions mener. Et surtout : faire réaliser le diagnostic de votre entreprise le plus tôt possible, il n’en sera que plus facile et plus profitable, tant pour vous futur cédant que pour votre entreprise et votre personnel.

Chaque entreprise étant unique, son diagnostic comportera des éléments propres à son domaine d’activité. C’est pourquoi Happinext travaille avec des collaborateurs spécialisés pour chaque problématique détectée.

En nous confiant votre diagnostic, vous êtes ainsi certain d’avoir un conseil adapté à votre entreprise. 

Prenez une longueur d’avance : contactez-nous pour en parler ensemble lors d’un entretien informatif et sans engagement.  

Un exemple très concret ! Nous accompagnons actuellement une société industrielle. Lors du diagnostic, il s’est avéré que le futur cédant souhaite garder un bâtiment qui se trouve actuellement dans la société. Avant d’envisager la transmission, une scission doit donc être faite entre l’immobilier et l’exploitation. Durée de l’opération ? Ceci peut facilement prendre une année, car la manœuvre nécessite, entre autres, la publication au Moniteur belge du rapport du réviseur d’entreprise. De plus, en s’y prenant tôt, cela permettra qu’au moment de la cession, le bilan reflète bien la réalité ! En rendant le bilan clair et sans incertitude pour les candidats acquéreurs, ceux-ci comprendront mieux l’activité et pourront plus facilement se projeter. Et la transmission en sera grandement facilitée…

Dans une transmission, anticiper est primordial ! Commencez dès aujourd’hui à préparer votre vie de demaincontactez-nous !

PS : Saviez-vous que le diagnostic peut être subsidié par la Région wallonne jusqu’à 75% des honoraires ?